Canard PC 366

Paru le : 15/09/2017

Zoom

La nouvelle vient de tomber à grand fracas sur le téléscripteur de la rédaction (il faut dire que nous avons le seul téléscripteur au monde qui n'utilise pas des feuilles A4 mais des tablettes en marbre massif, ce qui est classieux mais un peu bruyant) : NRJ12 va lancer à la rentrée un nouveau programme de télé-réalité. La chaîne, déjà bien connue pour ses émissions « Les Incroyables Aventures de Nabilla », « Tellement vrai », « Les 100 Stars les plus sexy », et « Influences de la pensée de Wittgenstein sur la conception postmoderne de la géopolitique », va désormais diffuser l'adaptation de « Game of Clones », une reality TV anglaise. Voilà qui est très bien, êtes-vous en train de vous dire, mais pourquoi en parler dans un magazine de jeu vidéo ? Eh bien, déjà parce que vous êtes en train de lire un éditorial, que je suis donc un éditorialiste, et que le devoir sacré de l'éditorialiste est de parler de tout ce qui lui passe par la tête, ce n'est pas Christophe Barbier qui vous dira le contraire. Ensuite parce que cette émission est très particulière : le candidat (ou la candidate) commence l'émission devant un éditeur de personnage semblable à ceux qu'on trouve dans les jeux de rôle, qu'il ou elle utilise pour modéliser son ou sa partenaire idéal(e) en modifiant la corpulence, les traits, les cheveux et les vêtements de la silhouette virtuelle. Les producteurs de l'émission se chargent alors de caster huit sosies, bien réels ceux-là, de ce personnage idéal. Puis le candidat est jeté au milieu de ces huit clones, parmi lesquels il devra trouver l'élu(e) de son cœur, comme dans « The Bachelor ». Bien sûr, on pourrait comme de coutume tonner contre le dernier excès de la télé-réalité. C'est ce que ferait un éditorialiste moins ambitieux. Au lieu de ça, amis lecteurs, amies lectrices, je vais vous encourager à y aller. Dès que les castings commencent, inscrivez-vous à cette émission, en masse. Et une fois devant l'éditeur de personnage, lâchez-vous, créez des monstres, comme aux plus belles heures d'Oblivion. Ainsi, un jour prochain, la France aura droit à un « Loft Story » peuplé d'hydrocéphales chauves à la peau bleue, et le monde sera un peu plus beau.

4.90 €

Sommaire

  • News
    • Papier Culture : Le Mans  :  Racing is Everything
  • Tests
    • Sonic Mania
    • The Long Dark
    • ARK : Survival Evolved
    • Pyre
    • Absolver
    • West of Loathing
    • XCOM 2 : War of The Chosen
    • Battlestar Galactica Deadlock
    • Kingsway
    • Kingdoms and Castles
    • Observer
    • Agents of Mayhem
    • Life is Strange : Before the Storm
    • Mini-tests
    • Mario + The Lapin Crétins Kingdom Battle
    • Au doigt et à l’œil
  • Plume pudding
    • Dossier : Un syndicat des travailleurs du jeu vidéo
    • Cabinet de curiosités
    • Au coin du jeu : Un jeu en accès anticipé est-il un jeu ?
    • News Online
  • A venir
    • South Park : L’Annale du Destin
    • Call of Cthulhu
    • Underworld Ascendant
    • Where the water tastes like wine
    • Phantom Doctrine
    • Moonlighter
    • Frostpunk
    • Rite of Ilk
    • Regional Nightclub Bouncer
  • En chantier
    • Foxhole
    • Dusk
    • Quake Champions
    • Crossout
  • Techno
    • News Hardware
    • Le Tour du Périph’
    • Download
  • A par ça
    • Copinage : L’Indie Game Contest 2017
    • Je vis des hauts et des bas : Ride
    • Les conseils juridiques de Grand Maître B.
    • Rétro : King of Dragon Pass
    • Canard Peinard : Grillez-en une