Canard PC 379

Paru le : 16/04/2018

Zoom

« Team, team, team ! »
En ce moment, toute la rédaction de Canard PC a envie de faire des tonnes de bisous aux quelques trois milliers de contributeurs de la campagne Ulule, dont l'incroyable succès permet d'aborder l'avenir du magazine avec sérénité, malgré l'épée de Damoclès que Presstalis a accroché au dessus de nos tronches. Mais désormais, les rédacteurs doivent également soutenir leur grand leader, Ivan le Fou, dont la cheville a décidé de se plier en quatre (au sens propre) le weekend dernier. Sans surprise, c'est donc sous le signe de l'esprit d'équipe qu'est né ce tout nouveau numéro de Canard PC.

Pour le test de Sea of Thieves, Guy Moquette et ses matelots du Flying Duckman ont ainsi repris du service à l'occasion du lancement officiel du jeu de Rare. Sans doute jaloux de ne pas faire partie de l'équipage – désolé, il n'y a toujours que quatre places à bord d'un galion –, Izual s'est tourné vers les navires de World of Warships afin de constater les évolutions qu'a connu le jeu de Wargaming depuis sa sortie, et notamment son mode coopératif. D'esprit de corps, il en a été également question pour Maria Kalash. Avec des dominantes kaki et des viseurs ACOG en plus. Dans le cadre de notre merveilleuse rubrique « figure implosée » – dans laquelle des rédacteurs sadiques forcent un collègue à sortir de sa zone de confort vidéoludique – elle s'est plongée dans Arma 3 pour rendre compte, sur le terrain, des opérations militaires organisées par la communauté Canard PC. Je ne vous dirais rien de plus sur le sujet, si ce n'est que c'est grandiose. Quant à Kahn Lusth, la promiscuité était sans conteste un élément incontournable du test de Shroud of the Avatar, le dernier (on l'espère) MMORPG de Richard Garriott. Pour autant, il semble qu'il ait rarement éprouvé autant de moments de solitude.

Cri lointain, homme de fer et conte de barde. Mais le travail d'équipe, c'est également savoir se répartir la couverture de l'actualité au sein de la rédaction. Louis-Ferdinand Sébum, grand amoureux des balades en forêt et des headshots au RPG-7, s'est donc spontanément porté volontaire pour le test de Far Cry 5. Izual, notre jeune rédacteur qui aime les jeux de vieux, ne s'est pas fait prier pour lâcher ses précieux cuirassés pour tâter The Bard's Tale 4, vieille licence née en 1985 et remise au goût du jour par InXile, le studio derrière Wasteland 2. Netsabes est lui revenu sur l'analyse de l'interminable (et pourtant terminé) match entre Vivendi et Ubisoft. Enfin, après avoir terminé son introspection et avoir compris les raisons de sa dépendance à cette drogue qu'est le mode ironman, ackboo vous a concocté un dossier sur le patient gaming. Un vilain anglicisme derrière lequel se cache une tendance nouvelle, et frappée au coin du bon sens : résister à l'envie d'acheter un jeu à sa sortie pour mettre la main dessus plus tard, moins cher et moins buggé.

5.40 €

Sommaire

  • News
    • Papiers Culture : Chezaline, La raclette d'été, Wild Wild Country
  • Tests
    • Sea of Thieves
    • Far Cry 5
    • Ghost of a Tale
    • Minit
    • One Hour One Life
    • Flash Point : Fire Rescue
    • Orwell : Ignorance is Strength
    • Shroud of the Avatar
    • Détective Pikachu
    • Au doigt et à l’œil
  • Sévices après-vente
    • La Caravane patche
    • Figure implosée : Arma 3
    • On y joue encore : World of Warships
    • News Online
    • Dossier : Le patient gaming
    • Dossier : Vivendi contre Ubisoft et Gameloft : deux salles, deux ambiances
  • À venir
    • The Bard's Tale IV
  • En chantier
    • Saelig
    • Stormworks : Build and Rescue
    • Long Gone Days
    • Ion Maiden
  • Le garage
    • News hardware
    • Développez couché
    • Download
    • Le Tour du gadget
    • Configs de Canard
  • À part ça
    • Au coin du jeu : Ubisoft : Vivendi s’en va, mais avec la caisse
    • Cabinet de curiosités
    • Je vis des hauts et des bas : Faut-il jouer en mode ironman ?
    • Les Poubelles de Steam
    • La Mare aux canards : Eco
    • Canard peinard : grillez-en une