Humanoïde 4

Paru le : 29/04/2015

Zoom

À l’heure où nous envoyons Humanoïde chez l’imprimeur, une brochette de ministres pousse des cris d’effroi devant le piratage de TV5 Monde. Une attaque « inédite et de grande envergure« , « d’une puissance inouïe« , d’après la direction de TV5 Monde. « Une atteinte inacceptable à la liberté d’information et d’expression« , selon le Premier ministre Manuel Valls.

Est-ce le hasard, ou plus vraisemblablement une tendance lourde de l’actualité, toujours est-il que dans ce numéro, nous étudions en détail deux attaques informatiques à grande échelle : la destruction quasi totale du système informatique de Sony Pictures en novembre 2014, et une incroyable offensive, toujours en cours, visant les banques. C’est pourquoi nous pouvons raisonnablement écrire que non, le piratage de TV5 Monde n’est ni inédit ni de très grande envergure. Contrairement aux affirmations des personnes directement concernées ou de médias trop crédules, il n’était probablement pas extrêmement sophistiqué. Dans la plupart des cas, les enquêtes montrent que la réussite de telles attaques ne repose pas sur le génie maléfique de quelques hackers surdoués, mais tout bonnement sur des mots de passe trop faciles à trouver et quelques malwares déjà bien rodés utilisés judicieusement.


Indéniablement, le piratage de TV5 Monde est une agression. Mais faut-il pour autant parler d’un « véritable acte terroriste« , comme l’a fait notre ministre de la Culture Fleur Pellerin ? Peut-on employer le même terme pour qualifier un attentat à la bombe qui déchiquette 50 personnes et le piratage d’un site web ? N’est-ce pas un poil exagéré ?

Le piratage informatique ne fait pas de mort. Le piratage informatique ne crée pas de psychose parmi la population. C’est au pire une nuisance qui se règle en quelques heures, voire quelques jours. Avant cette affaire, ce groupe de hackers avait piraté un des nombreux comptes Twitter de l’Armée américaine. Pour quel résultat ? Cela n’a pas empêché les avions de l’Oncle Sam de continuer à bombarder méthodiquement les lambeaux de territoires auxquels s’accrochent encore les dégénérés de l’État islamique.

Parler d’acte terroriste à chaque fois qu’un site web est détourné pour afficher des gifs animés de propagande djihadiste, c’est donner aux idiots qui en sont responsables une importance qu’ils n’ont pas. C’est exactement ce qu’ils cherchent et ce qui les encourage à recommencer.

5.90 €

Sommaire

  • Panorama
    • SERVICE APRÈS-LECTURE : Retour sur les articles du dernier numéro
    • ÉTAT DE SURVEILLANCE : Avec la loi sur le renseignement, nos députés se sont surpassés
    • FASCINATION AGRICOLE : Le tracteur de demain emprunte à l'avion de chasse
  • Décryptage
    • LES PLUS GRANDES ERREURS DES ROIS DE LA HIGH-TECH : Parce que même les génies de la Silicon Valley commettent de grosses bourdes
    • QUI A VOULU DÉTRUIRE SONY PICTURES ? Bilan d'un piratage dévastateur aux nombreuses ramifications
    • SUPER-INTELLIGENCES ARTIFICIELLES : Faut-il avoir hyper-peur des super-IA ?
  • Technobsession
    • L'INFANTERIE DU XXIE SIÈCLE : Du troupier au combattant connecté
    • ARTHUR SCHERBIUS, L’OUBLIÉ D’ENIGMA : L'histoire de l'inventeur de la machine qui a rendu Alan Turing célèbre
    • LE DRONE POUR DEALER : Parce que la "guerre contre la drogue" de demain sera aussi une guerre d'ingénieurs
    • LES GLADIATEURS ÉLECTRIQUES : Ces Australiens qui veulent remettre au goût du jour les combats du cirque
    • PETITE HISTOIRE DE LA MUSIQUE ÉLECTRONIQUE : Mouvement IV : "Music for the masses"
  • Hygiène et Numérique
    • OPÉRATION "CARBANAK" : Le chef-d'oeuvre des hackeurs de banque
    • LE MARCHÉ DE LA MUSIQUE : Qui empoche votre argent ?
    • PISTAGE URBAIN : Sous les pavés, l'espionnage
    • VOTRE HISTORIQUE DE GOOGLE : Ce journal intime honteux que Google écrit pour vous
    • ÉLECTRONS, PIÈGE À CONS : La chronique de Daz
  • Objetisation
    • OÙ TROUVER UNE BOMBE NUCLÉAIRE : Pourquoi en fabriquer quand on peut se contenter d'en ramasser ?
    • LES PNEUS : Quand l'innovation met la gomme
    • OÙ EST MA VOITURE VOLANTE ? Elles arrivent enfin (15 ans après l'an 2000)
    • LA NOTE HIGH-TECH : Quatre gadgets pour écrire